La fille des carnets
Le plaisir des mots

Le projet

Avec l’aide de nos carnets, nous vous proposons des impulsions heureuses et légères pour savourer le quotidien en toute simplicité


Le projet.

Ce n’est un mystère pour personne, nos vies encombrées nous détournent souvent de nous-mêmes, c’est-à-dire du seul champ de transformation sur lequel nous avons concrètement prise. Les carnets incarnent un appel à revenir à soi, à ressentir, à s’écouter, à réapprendre à se connaître, en partant des actes ordinaires, des paroles et des silences de notre vie de tous les jours.

Isabelle Guibert par Camille Dillard

Isabelle Guibert par Camille Dillard

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours écrit, noté, consigné toutes
sortes de choses.

Je suis sensible aux petits riens heureux du quotidien, j’ai appris à les reconnaître, à les accueillir, à en garder la trace en moi. J’ai gardé mon tout premier cahier, qui a accompagné ma quatorzième année – un cahier à gros carreaux à la couverture vert fluo, very seventies ! Puis les suivants : ils sont tous, cahiers et carnets, rassemblés chez moi dans une grande malle. Je ne les ai jamais comptés, mais ils sont là comme une matière première, comme les gardiens de ma mémoire, de mes vécus quotidiens et de mes rencontres.

Ils gardent les souvenirs que je risque un jour d'oublier, et ceux que j’ai volontairement tenté d'oublier en les couchant sur papier. L'écriture est arrivée comme une évidence, une nécessité en cas de surchauffe : on peut crier, se mettre en colère, chanter, peindre, courir, naviguer… moi, je note, et ainsi je me débarrasse et m’allège, ou bien je grave et je donne du poids ; je dialogue. Avec un crayon et du papier, sur un écran, qu’importe, les mots sont là.

Alors quand une amie m'a lancé le défi de lui envoyer un e-mail chaque jour, 21 jours durant, et de lui fabriquer un carnet où elle consignerait cet échange... je me suis lancée. Et j'ai adoré cela ! J'ai conçu des spécimens avec ma petite imprimante personnelle, offert des carnets à d’autres connaissances, et j'ai retrouvé le goût de créer, et par là d’accompagner ceux que j’aime.

En quelques mots.

— Collection de carnets thématiques

— Ateliers créatifs et de partage

— Carnets personnalisés



Fabrication raisonnée.

Tous les produits proposés sont fabriqués avec le souci d’impacter le moins possible l’environnement. Papier sans acide, issu de forêts durablement gérées ou issu de matériaux reémployés, encres végétales. Nous veillons à réduire au maximum les emballages et les transports. Nous privilégions la proximité géographique et humaine. Ce qui veut dire que nous choisissons de travailler avec des gens sympas qui vivent dans un rayon proche de nous et qui partagent nos valeurs — la simplicité des relations, la sincérité, le respect, la légèreté. La vie peut être courte, ne la compliquons pas.

La-Fille-Des-Carnets-015.jpg